Flesh And Bone || Dvir [en cours]

 :: Présentations :: Présentations :: Présentations en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 14 Mar - 12:10
Dvir Mailstrom
ft. Ookurikara de Touken Ranbu


Âge : 27 ans
Groupe : Hybrides
Race : Ambystoma mexicanum (Axolotl chimère)
Origine : Indien
Caractère

Il était brave, curieux, têtu, dominant, et toujours d’humeur à sourire. Il était intelligent, un brin calculateur, fier et juste. Il était séducteur, amant de l’heure, suave et empathique. Dvir était bien des choses, mais il est devenu docile. Il était un soleil brûlant, il est devenu étoile morte.

Les pages de son livre ont été arrachées, semble-t-il. Il ne reste qu’un jeune homme plutôt silencieux, d'un calme olympien, et très observateur. Ici, Dvir n’est qu’un animal pour beaucoup, ou un donneur d’organes. On le pense simplet, à force de ne guère parler, à force de toutes ses maladresses - à se taper les vitres ou glisser sur une peau de banane. Il s’adapte aux situations, il répond aux questions, et il écoute, encore et toujours. Il ne semble pas même curieux de sa mémoire effacée, on se demande même si parfois sa conscience n’en a pas été supprimée. Il est devenu ce garçon appréciant les bons bains chauds et les caresses sur ses cornes ou son ventre.

Oh, il n’est guère une enveloppe vide, il est seulement difficile de percer son regard inflexible, et il lui seulement facile de paraître clos à toute existence, toute sentence. Mais, son regard agace, perçant, fixe, semblant lire sans traduire, sans juger. Il ne dit rien, mais on sait qu’il pense, on sait qu’il observe. Neutre. Si certains ragent d’être ici, si d’autres s’y complaisent, lui est neutre, d’une neutralité exemplaire. Il fait ce qu’on lui dit de faire, il ne gronde pas, il ne rit pas, il ne se moque pas. Parfaite murène endormie et aux yeux grands ouverts, toujours, quoi qu’il arrive. On ne se méfie pas de Dvir, car il n’y a rien à se méfier chez lui.

Je m’en foutisme serait certainement le terme adéquat. Pourtant, Dvir ne l’est tant que cela ; il ressent tristesse des autres comme désespoir. D’un naturel empathique, il a seulement appris à accepter sa condition car il n’y avait rien d’autre. Alors il se pose, là, tout contre toi, il te sert la main comme s’il comprenait tes larmes et ta frustration. Il t’observe. Toujours. Et on imagine la compassion dans ses grands yeux jaunes.

Il fronce les sourcils, il sourit, il copie ce qu’il voit pour mieux apprendre du monde, ce monde qu'est le zoo. Jamais les travailleurs de ce dernier n’eurent besoin de l’obliger à prendre sa vraie forme, besoin de le mâter, car Dvir les suivait sans rechigner, partait quand on lui demandait de partir. Parfois, quelques traits de son ancien lui reviennent à la surface, tels des pics d'adrénaline, qu'on ne comprends guère, puis ils disparaissent, aussi rapidement qu'ils sont apparus. Dvir est devenu une entité présente au sein du zoo, et absente dans un même temps. On l’ignore, on le remarque selon son propre choix. On ne se dérange plus de son regard qui fixe, toujours et encore. Dvir est transparent, Dvir est une bonne source d’argent.

Il dit des choses si pertinentes parfois, il pose des questions sans suspicion. Il se retrouve parfois dans des situations dérangeantes sans le faire exprès. Tel un enfant. Mais on ne lui en veut pas, à Dvir, il est si ignorant, si docile, si adorable, si translucide. Il est aussi énigmatique qu’invraisemblablement simple. On lui demande bien comment il ne peut ni pleurer, ni hurler de son sort. Il nous répond d’un mince sourire plein de malice. Une malice de son ancien lui.

Physique

Entre sa forme humaine et sa forme axolotl, tout un monde se crée. Dvir est indien de naissance, ou tout du moins métissé indien-japonais. Sa peau est donc d’un joli caramel, faisant ressortir à merveille ses yeux longilignes d’un doré parfois scintillant, parfois terne. Il possède des yeux de biche, proches de ceux d’une femme, étirés en pointe fine, habillés de longs cils. Ses cheveux bruns cachent parfois son regard perçant et si simple à la fois.

Ils ondulent et rebiquent jusque dans sa nuque, se terminant en un rubis étrange. Mais qu’est-ce qu’étrangeté dans le zoo de Baldarine si ce n’est le résultat tant espéré de la science ? Etant axolotl chimère, cette mince couleur représente sa particularité, autant que les cornes écailleuses sur son crâne. Ces dernières sont d’un saumon foncé allant au rouge, lui donnant plus un air de dragon du Komodo ou autre écailleux menaçant. On ne se doute guère de son hybridité jusqu’à voir cette dernière dans son entièreté.

Son visage plutôt affiné plaît aux deux genres, et il faut dire qu’au temps de son humanité, Dvir savait se mettre en valeur. Les sourires faisaient rayonner son visage et ses yeux, alors bruns, saupoudrés de malice. Il ne reste guère que quelques poussières à ce propos. Son cou, long, se pose sur deux épaules plutôt bien bâties, et sur un corps partagé entre finesse et musculature. Dvir est d’ailleurs de taille moyenne pour un homme, mesurant le mètre quatre-vingt-deux, pour un poids variant selon le bon vouloir du zoo sur ses organes.

Les cicatrices ornent son corps, à vrai dire. Elles sont discrètes, la science permettant de les effacer au mieux. Et malgré tout, elles sont bien là, toujours, quoiqu’il arrive, se partageant avec les écailles roses pâles ornant son dos et les branchies dans son cou. Ces dernières d’ailleurs, sont sensibles à la moindre situation, autant que son corps. Son hybridité, certes adorable, rend son être fragile à l’environnement. Son grave accident rend d'ailleurs visible les dommages qui avaient eu lieu ; une cicatrice se cache dans le côté gauche de ses cheveux, et sa peau est plus claire sur une étendue importante du côté droit de son épiderme, telles des tâches incandescentes ne disparaissant guère.

Un tatouage orne son bras droit et son dos, fusionnant avec ses écailles dorsales, souvenir de son ancien lui ; un serpent, ou dragon, qui semble dévorer goulûment sa peau. Quant aux vêtements, s’il a la chance d’en porter, sont au goût du zoo. En général, on lui préfère des vêtements traditionnels de l’ancien japon, comme ceux d’Inde, lui donnant alors un air très exotique.

Son corps d’axolotl quant à lui, est petit et plutôt adorable. Ses yeux se partagent entre noirceur et or. Son épiderme et écailles sont roses avec une tâche pourpre au niveau du dessus du crâne. Ses cornes deviennent un peu plus molles et ressemblent à du corail. Il apprécie les caresses sur son ventre et a la particularité d’avoir une bouche extensible afin d’attraper des proies. Il sait aussi très bien se cacher dans les recoins et étirer un petit sourire adorable. Pouvant devenir salamandre s’il n’y a pas assez d’eau comme le veut sa race, Dvir peut survivre temporairement sur la lande. Il garde sous sa forme humaine ce penchant pour adorer les caresses sur son ventre et d’agrandir sa bouche. Etant un grand mangeur, cette dernière particularité lui est utile, et est très surprenant à observer.


Histoire

L'histoire de votre personnage.

Un peu de vous

PUF : Jabby o/
Âge : 23 cadavres de chatons :troll:
Un peu plus de vous : C'est  Lucas qui m'a montré le forum, alors je viens l'embêter :troll: Je préviens aussi que je ne pourrais pas faire ma fiche avant cinq jours je pense (oui elle se casse sa fiche toute vide je suis désolée je voulais trop m'inscrire TT) /pan/
Code : (Oh oui ~ je sais ~)

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 13:26
Bienvenue à toi ^^ content de ne pas t'avoir fait fuir 8D
Loup blanc/Artique
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 14:29
Content que tu ne m'aies pas fait fuir non plus /paf/ ne parlons pas trop vite quand même hein

Merci Morgan, ça fait plaisir ! <3 *lui fait un câlin avant de fuir sous un rocher car à l'étrange impression qu'il pourrait se faire bouffer*
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 14:58
Huhu tu fais bien de fuir ♥️ yeah fait attention à tes fesses petit Axolotl aux saveurs épicée de l'inde... (si tu as bien mit indien dans ce sens =P)
Loup blanc/Artique
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 21:04
Salut trésor~ Pas de soucis, prend ton temps pour ta fiche ♥
Directrice de Baldarine
avatar
Messages : 178
Date d'inscription : 28/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://baldarine-zoo.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 3:55
Oui des Indes mon cher des Indes =D Merci Chloé ! Je viens de récupérer mon ordinateur, techniquement aujourd'hui je ferais le caractère et le physique en preuve de bonne foi héhé (y) Merci encore de votre patience et gentillesse !
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 10:45
Oh oui viens m’embêter petit chou ~ Hâte de te rendre ton petit regard perçant ♥
Orque
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 07/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baldarine Zoo :: Présentations :: Présentations :: Présentations en cours-